Thérapie Individuelle

 

Pourquoi une thérapie individuelle ?

Vous pouvez ressentir le besoin d'une thérapie individuelle pour une problématique précise (Deuil, perte d’estime de soi, burn out, changement professionnel, dépression, traumatisme, dépendance, problèmes relationnels….), mais aussi sans but défini, simplement parce que vous ressentez un malaise non défini ou que vous êtes dans une démarche de découverte personnelle et de compréhension de soi. Vous pouvez donc avoir envie de commencer un travail sur soi juste parce que vous en ressentez le besoin ou l'envie.

 

Je vous accompagne dans votre totalité en fonction de là où vous vous trouvez pour aller dans la direction où vous voulez. Ma principale motivation est que chacun puisse évoluer en harmonie avec lui-même et son environnement.

Pourquoi une thérapie Gestaltiste ? :

Il existe plusieurs approches thérapeutiques, en choisir une n'est pas

toujours facile. Il faut mieux choisir l'approche avec laquelle on veut

travailler en fonction de ses spécificités.

 

Ci-dessous : rappel des principales spécificités et qui sont plus

largement développés ici dans l'article sur la  Gestalt Thérapie :

- La rencontre entre le client et le thérapeute

- La dimension corporelle 

- Le processus relationnel

- "ici et maintenant".

- Une approche expérientielle dynamique et créative.

- Les contraintes existentielles.

Mais ce choix peut être également motivé par la formation du thérapeute :

- Psychothérapie personnelle approfondie qu'il est très fortement conseillé de faire en continue tout le long de sa pratique.

- Cursus Formation validé et reconnu au niveau européen : 2 ans pour Gestalt praticien et 4 ans pour Gestalt thérapeute.

- Encadrement et suivi par une équipe de professionnelle

- Formation continue

- Supervision obligatoire.

- Respect des codes de déontologie de la FF2P, EAP, EAGT et Société Française de Gestalt.

 

Quelques notes qui colorent ma pratique :

La thérapie est une histoire de rencontre, c'est un des aspect qui me motive le plus : l’accueil et la rencontre de la personne comme elle est. 

De cette rencontre nous coconstruisons une esthétique relationnelle avec soi, avec l'autre et le monde. Cet esthétique se traduit en thérapie le plus souvent dans un premier temps par mieux vivre ou dépasser un mal-être. Cela passe souvent par  donner du sens à ce que l'on vit.

 

En tant que musicien rythmique, il est possible selon les besoins, l'utilité et les volontés d’orienter le travail thérapeutique plus spécifiquement autours d’une pratique artistique musicale à l’aide de percussions et de la voix sous forme d'art thérapie.

Notre rapport au temps et le rythme dans lequel nous évoluons autant que notre propre rythme sont pour moi des éléments importants dans notre rapport au monde et notre évolution. J'y suis sensible lors de travaux liés bien évidement aux types d'art thérapie présentés ci-dessus, mais aussi en général dans notre manière d'être et de vivre.

Corporellement je me sers souvent de la respiration et de son rythme pour mettre a jour des processus et les faire évoluer dans le sens que l'on veut.

Très intéressé par les profonds changements de société qui s’opèrent actuellement vers une durabilité et une soutenabilité, j'apprécie de les prendre en compte lorsque c'est possible et intéressant dans le cours de la thérapie.

En tenant une posture et un cadre, je partage des moyens pour vous permettre de créer votre propre solution.


 

 

Qu'est-ce qu'accompagner ?

Extrait du poème du philosophe danois  Søren Kierkegaard  :

 

« Si je veux réussir

A accompagner un être vers un but précis,

Je dois le chercher là où il est

Et commencer là, justement là.

 

Sinon, je me trompe moi-même

Quand je pense pouvoir aider l'autre...

....Tout soutien commence avec humilité

Devant celui que je veux accompagner

 

Car aider n'est pas vouloir maîtriser

Mais vouloir servir.

Sans cela, je ne puis aider l'autre. »

Accompagner, étymologiquement parlant c’est : partager le pain avec l’autre.

A – ad : vers

Com – cum : avec

Pagn – panis : pain , nourrir

Compain : soldat (escorter)

Com – pagnis : compagnon