La musique spontanée, c’est quoi ? 

 

Un chemin de rencontre, de découverte de soi, de l’autre, mise en confiance, plaisir partagé…..

Faire de la musique spontanée est émettre des sons sans y avoir réfléchi, librement sans recherche spécifique au préalable. C’est exprimer par le son, ici la voix et les percussions, ce que l’on ressent et on a envie d’exprimer sur le moment.

Dans un cadre posé d’accueil, de respect et bienveillance :

C’est un moment de détente et de plaisir.

C’est un lieu ou l’on apprend à se découvrir et à rencontrer l’autre. Ce moment devient une sorte de terrain de jeu pour vivre, sentir et observer comment l’on rencontre l’autre, avec quelle distance, quelle envie de suivre ou de ne pas suivre…en fonction des expériences proposées. Toute attitude est libre et bienvenue, c’est une occasion de tester de nouvelles manières de fonctionner.

Curieusement, au fur et à mesure de la pratique il se dessine comme un chemin de rencontre en toute simplicité : ce qui est évident pour soi et pour les autres qui sont présents au même moment. Petit à petit on apprend à aller à l’essentiel. Petit à petit des portes s’ouvrent sur des espaces nouveaux et la rencontre revient à ce qui est important et ce qui est là présent.

C’est un moment de surprise de soi, de l’autre et de la vie.

C’est une façon de pratiquer la musique sans avoir besoin de savoir faire ou de connaissance. Ce qui est le plus surprenant c’est qu’il y a toujours une harmonie et un sens qui se dégage. Comme ci l’esthétisme surgissait de lui-même sans avoir besoin de le chercher.

C’est un moyen de se réapproprier la musique trop souvent vue comme une discipline réservée aux musiciens experts. Mais simplement, tout le monde est musicien tout le monde peut la pratiquer à son niveau et y trouver le plaisir de créer, partager et s’amuser.

De tout cela on ressort enrichit de confiance, de créativité, de connaissance de soi, de rencontre et diversité…

Cette pratique aiguise nos sens auditifs, bien entendu, mais aussi sensoriels et corporels. En restant libre dans l’écoute, la production du son, ainsi que dans le mouvement corporel qui l’accompagne on apprend à découvrir une autre dimension du son : celui de la résonance physique interne et externe de notre corps.

Notre corps exprime par la voix et le rythme ce qui est présent sur le moment. La voix, les percussions et le rythme donne corps à cette évidence.

 La musique spontanée est bien d’autre chose encore, chacun y trouve ce qu’il a besoin ou envie de trouver… le mieux est de venir essayer.