A propos du rythme ...:

Une fois apprivoisé, le rythme, de part son inscription dans le temps linéaire et répétitive, grâce à sa stabilité sans cesse en mouvement, procure joie et plaisir du jeu, du partage et de soi et de la vie.

Les rythmes sont toujours basés sur une unité de défilement du temps que l’on appelle le plus souvent la pulsation. Cette pulsation, à la base de tout rythme devient un repère commun avec l’autre, ce qui permet d’orienter la rencontre et le jeu sur une base commune ou chacun peut s’accorder a son propre rythme.

Ce point de repère temporel représente au départ une contrainte que l’on apprend petit à petit a apprivoiser. Naturellement, nous avons l’habitude de le faire, notre propre rapport au temps n’est trop souvent pas ou peu respecté, c'est seulement pour cette raison que cela parait, pour certains, difficile au départ. Mais une fois posé un cadre et une ambiance appropriée où chacun avance a son propre rythme, l’accordage se fait simplement et naturellement avec le temps dont chacun a besoin.

Cette expérience permet d’accorder son corps et ses propres rythmes avec les rythmes proposés, entendus et faisant partie de notre environnement. Le travail d’appropriation des différents rythmes vécus vient s’inscrire à travers leurs cycles de répétition, leurs différentes vitesses en résonnance avec nos différents vécus physique et émotionnels qu’ils procurent.

Une fois que l’on commence à accorder son propre mouvement interne avec le rythme, la contrainte limitante de départ agrandit l’expérience vécue en en ouvrant un grand espace de liberté à l’intérieur de cette contrainte.

S’amuser avec le rythme, ses rythmes ; ne plus en avoir peur, devenir son ami et y être habitué procurent le plaisir d’instaurer un rapport agréable à soi-même, au temps et au monde qui nous entoure. Ce plaisir nous accompagne alors constamment tout le long de la vie et de nos différentes activités.